3 secteurs géographiques différenciés

En terme de développement urbain, trois grandes entités peuvent être distinguées. Ces différents modes d’occupation de l’espace sont liés à des éléments de topographie et de proximité d’axes de circulation importants. Cette distinction entre les 3 zones formant la CCMB existe également dans les esprits des acteurs locaux, conscients des spécificités de leur territoire.

Les trois secteurs sont les suivants :

La vallée du gave de Pau :
Cette zone présente un tissu relativement dense, au sein duquel l’habitat se concentre essentiellement à proximité des principaux axes routiers (RD2 et RN117). Le long de la RN117, on observe un fort développement urbain de type résidentiel et économique (zone commerciale de Lescar,…), notamment sur les communes de Lescar, Lons et Billère.
L’impression d’une continuité urbaine se poursuit jusqu’à Denguin, faisant de ce secteur une zone de développement résidentiel immédiat pour l’agglomération paloise.

Les coteaux de Jurançon :
La topographie plus accidentée de cet espace permet de le distinguer de la vallée du Gave de Pau. L’urbanisation y est relativement diffuse, et l’habitat dispersé provoque par endroit une impression de mitage dans le paysage.
Le prix du foncier, plus élevé sur cette zone, se traduit par la présence d’habitation de type plus cossu.
Ce secteur appartient à la zone viticole des Vins de Jurançon (Appellation d’Origine Contrôlée, AOC).

La plaine du Pont Long :
Cet espace est délimité au Sud par l’Autoroute A64, ainsi que par une ligne de coteaux. Assez fortement marqué par l’agriculture céréalière, il présente une urbanisation diffuse et un habitat peu dense.
La proximité de la RN134, en liaison avec l’aéroport Pau-Pyrénées, induit pour la commune d’Uzein un développement urbain assez marqué, notamment par rapport aux autres communes de la plaine du Pont-Long (Momas, Caubios-Loos, Bougarber et Beyrie en Béarn).

Vous êtes dans la rubrique

Habiter/

Urbanisme et cadre de vie/

publié par

Communauté de Communes du Miey de Béarn

Partager cet article

Le Schéma de Cohérence Territoriale du Grand Pau

jeudi 9 août 2012, par Communauté de Communes du Miey de Béarn

Le Schéma de COhérence Territoriale du Grand Pau
L’ensemble des habitants du Syndicat Mixte du Grand Pau sont concernés par une démarche en cours qui vise à maîtriser l’urbanisme et le cadre de vie : le Schéma de COhérence Territoriale, plus communément dénommé SCOT.
Le Syndicat Mixte du Grand Pau regroupe 8 Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (les Communautés de Communes du Canton d’Arzacq, Gave et Coteaux, du Luy de Béarn, du Pays de Morlaas, du Miey de Béarn, Ousse Gabas et de Thèze, ainsi que la Communauté d’Agglomération de Pau-Pyrénées) et 3 communes enclavées soit une population totale de plus de 220 000 habitants.
Le SCOT est un document d’urbanisme qui définit les grandes orientations d’aménagement et de développement pour un territoire à horizon 10 – 15 ans.
Institué par la loi Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU) du 13 décembre 2000 et renforcé récemment par la loi portant engagement national pour l’environnement dite "Grenelle 2" du 13 juillet 2010, le SCOT a pour objectif de structurer, dans l’espace et le temps, le développement urbain d’un territoire, d’organiser les relations ville-campagne, et de coordonner les politiques publiques menées en matière d’habitat, d’économie, de transport, d’environnement...
Véritable projet de développement durable, le SCOT doit concilier la croissance économique et urbaine avec la protection des espaces naturels et agricoles pour maintenir les grands équilibres du territoire.
Le SCOT est élaboré en 3 phases :
Diagnostic qui présente un état des lieux du territoire concerné, dont un état initial de l’environnement
Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD), qui constitue le projet politique du territoire
Document d’Orientations et d’Objectifs (DOO) qui constitue le volet opérationnel permettant la mise en œuvre
Une évaluation environnementale est conduite tout au long du projet.
Le diagnostic et l’état initial de l’environnement ont été réalisés, le PADD rédigé, les travaux sur l’élaboration du DOO sont en cours. En terme de calendrier, l’objectif est d’arrêter le SCOT en 2013 pour une approbation définitive envisagée en 2014 par les nouvelles équipes municipales.
Le SCOT nécessite une importante démarche de concertation, afin de recueillir les avis de la population. A ce titre, les documents produits ainsi qu’un registre d’observations sont tenus à disposition du public au siège de la Communauté de Communes, aux jours et heures d’ouverture.
Pour plus d’information les documents produits sont également disponibles en téléchargement sur le site internet du Syndicat Mixte du Grand Pau, en suivant le lien http://www.grandpau.com/projet-de-territoire/le-scot/presentation.html